CAP INSTALLATEUR THERMIQUE

 Objectif :

Le titulaire de ce CAP doit être capable de :

  • poser des radiateurs, des planchers chauffants, des générateurs, des chaudières, des panneaux solaires, des diffuseurs d’air climatisé, de la VMC, des émetteurs de chaleur…
  • tracer, réaliser les percements et poser les éléments
  • façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques
  • raccorder les matériels aux différents conduits et réseaux fluidiques et électriques (cintrage, soudure)
  • effectuer des travaux de finition (peinture, calorifuge, raccords de plâtre, de mortier de ciment…)
  • réparer ou rénover des matériels existants
  • régler les brûleurs des chaudières
  • mettre en pression, contrôler et purger les circuits (air, eau, gaz, fioul…)
  • mettre en service le système
  • changer une pièce
  • entretenir les équipements
  • lire des plans et des notices techniques
  • procéder au tri sélectif des déchets de chantier

Débouchés

Le métier principal accessible après ce CAP installateur thermique est celui de monteur en installations thermiques et climatiques.

La majorité des titulaires de ce CAP sont issus de l’apprentissage. L’insertion des apprentis sur le marché du travail est bonne, surtout dans le secteur du bâtiment qui recherche en permanence des personnels qualifiés. Les entreprises de génie climatique recrutent au niveau CAP mais préfèrent les titulaires du BP.

Métiers accessibles : monteur/euse en installations thermiques et climatiques (monteur/euse en chauffage et climatisation, installateur/trice en chauffage et climatisation), technicien/ne d’exploitation du réseau gaz.

 

Liste des établissements de formation


Lycée Pro

Lycée Pro privé

CFA et MFR